British Steel Saturday Night VIII : La Marne est bien la région du Heavy Metal

Alors que dans les Hauts de France, comme nous l’avons récemment souligné, notamment avec le HRB, la fréquentation est en tendance baissière, la Marne ne semble pas être victime de la crise, à l’image du British Steel Festival, organisé par l’association Underground Investigation, qui vient de boucler sa 8ème édition avec une fréquentation au delà des espérances.

La présence à l’affiche de Blaze Bayley y est certainement pour quelque chose mais elle n’explique pas tout. L’équipe organisatrice, qui gère également la Convention Rock & Metal et le Hard Rock Legend Festival, est maintenant connue, reconnue, efficace et novatrice dans ses choix de programmation.
Le fil rouge de cette huitième édition de la British Steel Saturday Night était Iron Maiden. Avant Blaze Bayley, nous avons pu découvrir d’autres anciens membres du groupe britannique toujours en activité comme Doug Samson et son groupe Airforce ainsi que Barry Graham Purkis et son groupe Thunderstick. Nous avons également découvert l’un des tous meilleurs Tribute de la bande à Dickinson, à savoir Ed Hunters.

La soirée « Piece Of Maiden » nous a également donné l’occasion de voir ou de revoir plusieurs groupes de qualité venus d’outre Manche comme Absolva (Sans Blaze), Sister Rose, Spartan Warrior et Andro Coulton’s Give ‘Em Hell.
Nous n’oublierons pas Gang, le groupe Heavy Metal régional, qui est à la manœuvre et qui gère de fort belle manière depuis 1992 ses deux casquettes, celle de groupe et celle d’organisateur.
Fismes est devenu au fil des années pour les hard-rockers le symbole des rencontres, des échanges, du partage, de la musique qui fait du bien là où elle passe. Un haut lieu de la convivialité Rock n’ Rollesque.

Blaze Bayley est un amoureux de la route, de ses fans et garant d’une certaine idée du heavy metal. Le chanteur d’Iron maiden au crâne caillouteux multiplie les dates européennes depuis plusieurs années avec l’excellent Absolva en groupe support.
Blaze est un peu à l’étroit dans sa veste en cuir mais il gesticule toujours autant, en mimant les problèmes mentaux du personnage qu’il incarne, il est sur scène comme au théâtre et le public est toujours conquis. Nous regrettons simplement cette distance qu’il met maintenant avec les gens qui gravitent autour de lui, ingé son, light, photographes … même si la communion avec le public des premiers rangs reste intact.

Prochain Rendez-vous le samedi 1er mars 2020 avec la Convention Rock ‘n Metal et notamment le retour des chypriotes de RUSTX.
D’ici là, espèrons que le public des metalleux des Hauts de France se sera un peu réveillé. Prochain rendez-vous, samedi prochain avec le Bully On Rocks.




Voir toutes les vidéos sur notre chaîne Youtube
Voir l’intégralité des photos sur notre page Facebook
Les photos et les vidéos ne peuvent être partagées sur le web en général et sur les réseaux sociaux en particulier qu’à la condition express de ne pas cacher le copyright. En cas de recadrage qui ferait disparaître le copyright, merci de notifier metal-addiction.com

Read Previous

Handi Rock Bike : Entre bonheur et frustration

Read Next

Bully On Rocks #9, une copie presque parfaite