Raismes Fest 2018

N’ayons pas peur des mots. Pour nous, le RaismesFest 2018 est certainement la plus riche et la plus belle de ses 20 ans de vie. La qualité des groupes en présence sur fond d’organisation quasi parfaite rend cet événement de plus en plus incontournable. Comme souvent, on peut oser dire que les absents ont eu tort.

Des belles surprises, il y en a eu à tous les étages, chez les groupes conformés et chez les novices issus du tremplin ChtiRock qui avaient le redoutable honneur d’ouvrir les journées sur la Main stage. Difficile de passer en revue les 17 groupes à l’affiche mais tous les groupes présents ont été à la hauteur de l’événement et l’on pense à Kinderfield, Raspy Junker, Max Pie, Oblivion, Stocks, The Strikes, Rich Robin, Bad Touch, Miss America, Sticky Boys et Praying Mantis.

Pour le reste, quelques shows ont été à notre sens mémorables.

Eclipse
Les suédois, techniques, virevoltants, communicatifs, nous ont envoyé à la gueule leur heavy Rock tantôt mélodique, tantôt survitaminé.
Sons Of Apollo
Pas de demi-mesure pour le super groupe Sons of Apollo ! On adore ou on déteste. Et souvent, on adore pour les raisons qui font que certains détestent et réciproquement …
Rares en France, ils étaient incontestablement la tête d’affiche du Raismes Fest 2018, au moins au niveau du cachet…
Les détracteurs ont été déçus, les fans ont adoré.
Jared James Nichols
Le Winconsin a débarqué à Raismes ce week-end. Un rapide micro trottoir sur la plaine du château a validé l’idée que ce clone de Zakk Wyld en plus jeune avait tout de son ainé. Son rock couillu nous a séduits.
45 minutes, c’est juste un poil trop court.
L.A Guns
Plutôt rare en France, le groupe américain a été capté par l’organisation du Raismes Fest.
Un groupe torturé depuis sa création par des séparations, des reformations, mais qui produit toujours un Heavy Metal de haute volée. Tracii Guns, le boss, dans le groupe depuis l’origine, est plus vaillant que jamais
Chris Slade
Il ouvrait pour Rose Tattoo. Un Tribute band, on aime ou on aime pas. Mais quand les titres sont d’une telle précision pour le moins chirurgicale, on ne peut que s’incliner.
Chris Slade a su s’entourer de musicos d’exception pour son projet et ce qui, pour certains, aurait pu être un moment chiant, s’est transformé en joyeuse revue d’effectif des titres d’anthologie d’AC/DC, Uriah Heep, Manfred Mann, Pink Floyd etc .
Rose Tattoo
Angry Anderson au sommet de sa forme hier soir à Raismes pour clôturer l’édition des 20 ans du Raismes Fest, totalement réussie avec un plateau de choix, une météo clémente et une ambiance toujours aussi conviviale.
Rose Tattoo était attendu par les centaines de fans présents qui n’avaient pas oublié que le groupe australien, au même titre qu’AC/DC, avait influencé le hard Rock de la fin des années 70 et des années 80.
Le groupe nous a gratifiés d’un super « best of » de plus de 90 minutes.
Pour ceux qui n’avaient pas encore eu la chance de voir sur scène le groupe de 42 ans d’âge, c’était le moment ou jamais de combler ce vide insupportable … Inoubliable !

Les premières rumeurs au sujet des groupes qui pourraient être présents sur l’affiche 2019 font saliver d’avance …

Les photos et les vidéos ne peuvent être partagées sur le web en général et sur les réseaux sociaux en particulier qu’à la condition express de ne pas cacher le copyright. En cas de recadrage qui ferait disparaître le copyright, merci de notifier metal-addiction.com

Read Previous

Nashville Pussy – Calais 2017

Read Next

Calonne Metal Fest 2019